Comment Devenir DJ ? Les 10 Commandements ! | Linkaband ©

Comment devenir DJ ?

Tu viens de regarder le dernier clip de David Guetta ou de Carl Cox, ou alors, tu viens peut-être de rentrer d’un festival, et là tu t’es dit : « pourquoi pas moi ? ». Grand bien te fasse l’ami(e) ! C’est un beau rêve que tu es en train de construire. Et consulter cet article est très certainement la première étape pour y parvenir. Ici, on va essayer de te dresser une check-list pour que tu puisses gravir les marches du podium et t’incruster dans la line-up des plus grandes fêtes électros du globe. En toute humilité, je vais te révéler les 10 commandements à suivre pour rendre ta carrière de DJ possible et avoir de quoi rassurer papa et maman.

Comment devenir DJ professionnel : Un DJ sur scène joue sur une table de mixage dans le noir avec des jeux de lumière.

@lokoslens

Devenir DJ en 10 commandements :

Devenir DJ, c’est devenir un chasseur de platines vinyles, devenir une rockstar des musiques modernes et un chasseur de platines vinyles hors pair. Pour rejoindre le hall of fame des DJs qui se produisent dans les plus grands festivals, qui s’incrustent dans les playlists EDM, hip-hop, funk, disco, techno, et tous les autres styles musicaux les plus écoutés et partagés, et pour se présenter comme le nouveau de Vinci de la création musicale : un véritable parcours du combattant attend l’autodidactedébutant que tu es ! De quoi donner le vertige et accélérer les Bpm de ton cœur jeune padawan.

1 - Pour devenir DJ, en soirée, tu te feras discret !

Comment devenir DJ : une jeune DJ avec un scotch sur la bouche, pour se faire discrète.

@mkrisanova

Arrête de monopoliser l’enceinte d’une soirée pour mettre ce nouveau son que « tout le monde va kiffer » et n’essaie pas de faire des transitions en jouant avec les boutons du volume parce que « c’est comme ça que font les pros lors d’un DJ set ». Non, les pros savent qu’il y a un temps pour une prestation et un temps pour la découverte ou l’oisiveté. Prend du recul, laisse tout le monde profiter de sa soirée, on fera appel à tes services en temps et en heure quand tu seras un vrai animateur de soirée. Dès lors, tu pourras mettre tous les sons « trop pas connus » que tu veux.

2 - Pour devenir DJ, une bibliothèque musicale tu te construiras !

Comment devenir DJ : une jeune fille choisit des disques dans un magasin pour se construire une bibliothèque musicale.

@jamakassi

Il fut un temps où les DJ menaient la vie dure. Avant l’ère du mp3 et des bases de données en ligne, le vinyle était la seule source musicale sur laquelle un DJ pouvait travailler. Ces courageux pionniers ont passé des années à arpenter les disquaires à la recherche des pépites musicales les plus rares. Aujourd’hui, avec internet, il est plus facile de trouver des sample pour mixer un chant de gorge mongol avec une instru de tambours nigérians et mêler tout ça avec un électro beat de Detroit.

Cependant, n’oublie jamais que ce job, c’est avant tout un plaisir et une découverte perpétuelle. Comme Indiana Jones, pars à l’aventure ! Ne t’enferme pas dans des bibliothèques. Parcours le monde à la recherche des sonorités qui composeront ton répertoire et définiront ton style de musique.

3 - Pour devenir DJ, trouver un nom de scène il te faudra

Comment devenir DJ : la main d’un homme qui écrit une checklist sur un carnet pour trouver un nom de scène.

@glenncarstenspeters

Si Calvin Harris avait utilisé son vrai nom, Adam Richard Wiles, il n’aurait peut-être pas rencontré le succès dont il jouit aujourd'hui. Tout comme le Suédois Tim Bergling qui laisse son héritage musical au monde en signant Avicii. Les pseudos sont monnaie courante chez les DJ internationaux. Mais attention à bien choisir son nom de DJ, sinon on se retrouve comme DJ Snake qui avouera dans une interview trouver son nom de scène pourri. Difficile de changer de nom quand on côtoie un milliard de vues sur YouTube…

4 - Pour devenir DJ, dans l’ombre, tu t’entraîneras !

Comment devenir DJ : un DJ joue sur un synthétiseur dans un endroit sombre avec des jeux de lumière rouges.

@ali_schwartzhaupt

Personne ne naît prodigue. Dans la vie, il faut de la chance, certes, mais surtout fournir un travail acharné. On se donne les moyens de mettre sur nos routes des opportunités, mais l’on n’a aucun contrôle sur leur nature. Le facteur variable sur lequel on a un pouvoir, c’est ce qu’on fait de ces opportunités et comment nous prenons appui sur elles pour accéder aux prochaines.

Depuis la nuit des temps, l’apprentissage et la transmission sont les clefs de tout art et les fausses notes sont une partie essentielle de l’expérience. Il faut prendre le temps de répéter, accepter les échecs, pour ensuite faire profiter à un échantillon réduit de personne. En suivant ce schéma, votre public ne pourra que s’accroître au gré de tes performances.

Les « c’est nul », « bof » ou « pas mal, mais... » sont le charbon qui viendra un jour alimenter tes feux sur la piste de danse pour la boîte de nuit dans laquelle tu bosseras.

Et il ne faut pas seulement travailler son oreille, il y a aussi des compétences et des techniques bien précises à développer. N’oublie jamais qu’avant d’être une star tu cherches à devenir un salarié polyvalent pour les discothèques et bars. Tu dois être capable de fournir une programmation musicale éclectique, un projet d’animation musicale adapté à tes demandes de vos clients et une installation scénique aussi spectaculaire qu’adéquate. Autant de compétences qui ne s’improvisent pas.

Pour plus d’information sur les répétitions tu peux consulter notre article : Assurer tes répètes avec 7 conseils pour être au top !

5 - Pour devenir DJ, ta formation, au sérieux tu t’y prendras !

Comment devenir DJ : un homme dans l'obscurité travaille sur une table de mixage et son ordinateur.

@tompottiger

Qu’on se le dise, ce n’est pas en lisant cet article que tu vas devenir DJ amateur. Je n’ai pas la prétention de t’apprendre tous les rouages du métier en seulement 5 minutes. D’autres ont les compétences pour le faire.

Alors, comment devenir DJ animateur ? Déjà, une bonne nouvelle : l’univers de la musique électronique se déploie. Les DJs sont de plus en plus nombreux à rejoindre la scène musicale. Par contre, la concurrence est rude, ainsi le perfectionnement de sa technique au quotidien est donc nécessaire pour devenir le meilleur. C’est pourquoi de nombreux amateurs se lancent dans l’apprentissage du mixage.

Pour en faire son métier, il est possible de se former dans une école de DJ qui propose des cours pour devenir Dj producteur. Les professeurs de l’école, souvent des professionnels des platines, pourront t’apprendre le scratch, le remix et la culture musicale du métier, afin que tu deviennes à ton tour un professionnel.

Un centre de formation pour devenir DJ professionnel ou une école de DJ permet d’obtenir un diplôme qui atteste de ta qualification technique et artistique pour gérer les platines. Ce diplôme reconnu s’avère très utile, voire indispensable pour se faire une place dans le monde du DJing. Les diplômes diffèrent en fonction des écoles, c’est donc un critère à prendre en compte pour faire son choix.

La première école en France, l’UCPA, délivre un diplôme d’Etat d’animateur musical scénique par exemple, tandis qu’une nouvelle école de DJ n’offrira peut-être pas un diplôme de même valeur. Pour te renseigner sur l’enseignement apporté, visite le site de l’école ou participe aux journées portes ouvertes !

6 - Pour devenir DJ, du bon matos, raisonnablement il faudra le choisir !

Comment devenir DJ : les mains d’un homme qui mixe sur sa platine DJ lors d’un DJ set en extérieur.

@yomex4life

Commence par troquer tes écouteurs pour un casque DJ. L’oreille reste le meilleur atout du musicien. Puis, fais un tour à la Fnac et trouve un ordinateur portable capable de faire tourner un logiciel Virtual Dj ou autre. Le but du jeu ce n’est pas de casser sa tirelire du premier coup. Dans ce domaine, les meilleurs conseillers restent les vendeurs. Confie-leur ton budget et tes attentes pour trouver le matériel DJ adéquat. Et n’achète pas un bateau avant d’avoir appris à nager.

Donc, une fois que tu te seras lancé dans la musique assistée par ordinateur portable (MAO), pour devenir DJ producteur il te faudra évidemment une table de mixage d’une marque comme Pioneer (parfaite pour celui ou celle qui veut devenir un DJ animateur) et des synthétiseurs. À ce stade, nous sommes encore sur le matériel de sonorisation, de votre home studio. À mesure que ta carrière décolle, tu auras davantage de fonds à investir dans un matériel professionnel comme les jeux de lumière qui viendront illuminer le dancefloor de ton choix.

7 - Pour devenir DJ, à la drogue tu diras non !

Comment devenir DJ : une femme en position de tailleur sur la plage, regardant la mer.

@simonrae

Tu y vas pour l’amour de la musique électronique ou le mode de vie (ou les deux) ? Déjà que tes parents on fait un infarctus quand tu leur as annoncé tes projets de devenir DJ professionnel, alors s’il te plaît, ne les achève pas en faisant un mix de drogue et d’alcool tous les soirs.

Oui je sais, j’ai l’air d’une conseillère d’orientation qui vous apprend à enfiler un préservatif et qui vous dit la « drogue c’est mal ». Mais crois-moi, si ton ambition de devenir un DJ généraliste ne repose que sur ton envie de faire la fête à l’œil tous les soirs, tu n’arriveras jamais à entrer dans une boîte de nuit par la porte de derrière, et tu continueras à te faire recaler à l'entrée de devant.

8 - Pour devenir DJ, un réseau tu bâtiras et un comportement professionnel tu adopteras !

Comment devenir DJ : un homme en costume cravate attache le bouton de sa veste.

@huntersrace

Quand on pénètre dans la jungle événementielle, il vaut mieux ne pas s’y aventurer seul. Ça commence par gagner de la notoriété auprès d’un serveur dans une discothèque et ça finit avec un ingénieur son, des gérants de boîtes de nuit et des ténors de la production musicale. Tous les numéros de téléphone sont bons à prendre, et ils deviendront des échelons à gravir si tu adoptes un comportement et des réflexes professionnels. Lesquels ?

Tous les mots clés qu’on écrit dans un CV. Sois ponctuel, disponible, aimable… Ne prend pas la grosse tête, avoir un comportement de rockstar est le moyen le plus facile de ne jamais en devenir une.

Pense aussi à te créer un statut professionnel qui encadre ton travail de manière légale et valorise ton profil. Pour plus d’informations, je t’invite à consulter notre article :

  • Comment devenir DJ auto entrepreneur ?
  • Comment monter une association musicale ?
  • Comment devenir Intermittent du spectacle ?
  • 9 - Pour devenir DJ, le monde de la distribution tu découvriras !

    Comment devenir DJ : une femme chante et danse avec un casque sur les oreilles et son téléphone dans la main.

    @brucemars

    Le monde de la musique est vaste. Le jeune dj que tu es va devoir naviguer sur une mer capricieuse en ramant avec son premier album ou ses hits. Le disque platinium sera encore loin ! Beaucoup choisissent de commencer à mixer de la musique au sein de labels pour commencer à se faire un nom dans le milieu. Certains labels prestigieux ont une sélection très stricte à l'entrée et d’autres, plus indépendants, ne sont pas forcément de bons tremplins.

    Une fois de plus, les businessmen d’internet volent à ton secours. Les plateformes de streaming comme Soundcloud, Deezer, Spotify et iTunes peuvent commercialiser tes tracks dans une playlist de leur catalogue. Et comme tout travail, même celui de Disc Jockey, mérite salaire, des plateformes peuvent t'accompagner dans tes démarches de publication et te distribueront tes royalties moyennant une commission ou un abonnement. Pour plus d’informations, je t'invite à consulter notre article : Pour les musiciens, comment gagner sa vie en ligne.

    10 - Pour devenir DJ, Ibiza ce n’est pas pour tout de suite, mais un jour tu verras !

    Comment devenir DJ animateur : un DJ mixe lors d’une soirée en extérieur avec beaucoup de monde.

    @balderromey

    On se calme les rêveurs, vous ne jouerez pas à Tomorrowland demain. Peut-être pas l’année prochaine non plus. Votre grand-père vous a peut-être chuchoté lors d’une partie de pêche qu’il faut viser la Lune pour en dernier recours atterrir dans les étoiles. Il n’a pas tort, mais la Lune est bien plus proche de la Terre alors que les étoiles sont à des milliers d’années-lumière. Dans ce cas de figure, votre Lune sera les mariages, les Bar Mitzvah, les soirées privées, une animation musicale où tu pourras faire danser… autant d’événements à huis clos pour des particuliers.

    En vous faisant un nom de la sorte, vous prenez contrôle de la scène et le bouche-à-oreille paiera les factures, votre matos, et à terme, vous ouvriront les portes des événements les plus prestigieux.

    Futur DJ français, commence ta professionnalisation derrière les platines en trouvant des auditeurs live sur notre plateforme ! Voilà ! Maintenant tu sais comment apprendre à devenir Dj !

    Linkaband, c’est le lieu idéal pour tenter sa chance. En créant un profil, tu pourras bénéficier d’une visibilité lucrative et d’annonces pour les musiciens, partager tes vidéos et tes morceaux, détailler ton répertoire et précise tes tarifs... Ainsi, les organisateurs de concert viendront frapper à ta porte.

    Voilà ! Maintenant tu sais comment apprendre à devenir Dj !

    4.78/5 - 12 votes
    Crédits Photo : @lokoslens, @mkrisanova, @jamakassi, @glenncarstenspeters, @ali_schwartzhaupt, @tompottiger, @yomex4life, @simonrae, @huntersrace, @brucemars, @balderromey
    Bryan Kulka

    Journaliste international constamment en quête d'évasion. Après avoir exploré l'Amérique Latine et l'Asie, il atterrit aujourd'hui sur la planète Linkaband pour une nouvelle aventure musicale.

    Mercredi 29 juillet 2020

    Dernière modification : Mercredi 29 juillet 2020