Comment devenir musicien professionnel ? | Linkaband ©

Comment devenir musicien professionnel ?

Vous êtes passionné de musique ? Depuis votre tendre enfance vous rêvez de faire face à un public en délire ? Votre instrument ou vos textes ne vous quittent jamais ? Votre vœu le plus cher est de sortir un album et d’entendre vos morceaux à la radio ? Chaque « pouce vert » sur Youtube vous fait frémir ? Alors vous êtes prêts ! Vous êtes prêts à devenir un musicien professionnel !

Scène musicale avec des instruments éclairés par des projecteurs.

Linkaband, spécialiste de la promotion musicale et de la mise en relation entre musiciens et amateurs de musique, vous donne quelques suggestions et quelques repères qui vous aideront à savoir où vous en êtes et surtout à atteindre votre objectif et devenir musicien professionnel ! Reste déjà à définir si vous êtes un musicien ou juste un amateur de musique !

Comment devenir musicien (amateur) ?

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité". Cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry, devrait être un mantra pour tous les artistes et notamment pour les musiciens en herbe. Si le concept même de devenir musicien amateur peut paraître saugrenu, sachez que beaucoup se contentent de passer d’un instrument à l’autre, d’écrire deux lignes de textes ou de grattouiller trois accords de guitare pour pouvoir se dire musicien… amateur. Amateur de musique, oui ! Alors que pour devenir musicien il faut (entres autre) :

Avoir la musique comme raison d’être !

Avant toute chose, pour devenir musicien il faut être passionné. Sans passion, point de succès ! La vie du musicien pro ou amateur est faites d’obstacles : manque de reconnaissance, fin de mois difficile, concurrence de plus en plus forte, premier pas difficile… Votre passion pour la musique doit être dévorante et emplir vos rêves et vos vies.

Choisir un instrument !

Pour devenir un musicien digne de ce nom, vous devez choisir un instrument de musique. Guitare, saxophone, piano, platines ou encore votre voix, la musique peut s’interpréter de 1000 manières différentes. Afin de progresser au plus vite, mieux vaut s’astreindre à jouer d’un instrument, par suite de quoi vous pourrez vous attaquer à plusieurs instruments.

Trouver un style de musique !

Trouver son style de musique peut être aussi important que de choisir son instrument, les deux étant souvent liés. Toutefois, il ne s’agit pas d’en choisir un et de s’y cantonner, mais plutôt de s’appuyer dessus, de trouver vos marques et vos repères. Vous verrez par la suite que les styles musicaux, se mêlent et s’entremêlent, s’influencent et parfois donnent naissance à de nouveaux styles de musique, ce qui vous permettra d’évoluer et d’aller dans la direction que vous voulez.

Se fixer des objectifs et s’y tenir !

Maintenant que les bases sont établies, il s’agit de se mettre au boulot ! Un musicien passionné cherche sans cesse à aller plus loin mais surtout il se donne des objectifs pour mieux s’y tenir. Que cet objectif soit de jouer au mariage de votre meilleur ami, de vous produire dans un bar, ou de maîtriser une partition de musique classique qui vous donne du fil à retordre depuis bien trop longtemps, un vrai musicien va au bout des choses, il ne se contente pas du refrain.

Comment devenir musicien professionnel ?

La différence entre un musicien amateur et un musicien professionnel ne se résume pas uniquement à l’expérience ou à la qualité des prestations musicales. Le socle étant le même, la passion, les différences apparaissent dans de petits détails, qui parfois n’ont l’air de rien, mais surtout dans la vocation du musicien. Un musicien amateur se contentera de vivre sa passion, tandis qu’un musicien professionnel cherchera aussi à vivre de cette passion.

Faire des études de musique !

L’une des clés pour passer de musicien amateur à musicien professionnel réside dans les études supérieures de musique. Sans forcément intégrer l’un des nombreux orchestres nationaux, passer par une école ou un conservatoire vous aidera à gravir les marches plus rapidement. Avec le CFEM (Certificat de Fin d'Etudes Musicales), le DUMI (Diplôme Universitaire de Musiciens Intervenant) ou le DNESM (Diplôme National d'Etudes Supérieures de Musique), en poche, les scènes musicales s’ouvriront plus facilement !

Maîtriser une langue et la respecter !

La langue de Molière, de Dante, de Goethe, ou de Shakespeare, peu importe le jargon ou le dialecte que vous choisissez, vous devez le maîtriser ! Pour chanter ou pour vous adresser à votre public, user de la langue avec parcimonie ne vous rendra pas grâce. Alors que donner un fond à vos propos, une structure à vos pensées, vous élèvera à l’égal des pros, pour votre plus grande fierté.

Accepter la critique pour mieux avancer !

Pour évoluer et s’améliorer, il est essentiel de mettre son orgueil de côté et d’accepter les critiques. Pour un auteur-compositeur, voir son travail critiqué est sans doute l’une des choses les plus difficiles à encaisser. Il est évident que ceux qui ont débuté dans une école de musique seront plus enclins à accepter les critiques. Idem pour ceux qui ont entrepris des études musicales plus tardivement. Mais la critique vous aidera à vous perfectionner et c’est tout ce qui compte, non ?

Être ponctuel et faire preuve de respect !

Même si le retard est la politesse des artistes selon André Maurois, arriver à l’heure c’est avant tout du respect, tant pour votre public que pour les organisateurs. Il y a peu de temps vous étiez presque désespéré à l’idée de ne pas trouver de dates de concert, et maintenant que vous en avez une vous trouvez le moyen de snober la pendule… Un musicien professionnel est ponctuel s’il veut durer !

Répéter comme un refrain

Comme un doux refrain, pour devenir musicien il faut répéter, répéter et répéter pour aller plus loin. Sinon point de salut même pour la Fête de la musique de juin !
Comme un doux refrain, pour devenir musicien il faut répéter, répéter et répéter pour aller plus loin. Sinon point de salut même pour la Fête de la musique de juin !

Être sur scène comme à la maison !

Un musicien professionnel doit pouvoir faire face à un public. Lors d’un concert, les personnes présentes ne sont pas présentes uniquement pour la musique, elles sont là pour un spectacle, pour un moment unique ! Si vous êtes enclin à la timidité, surtout restez vous-même et pas de panique, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en jouant de la musique… Bref vous avez compris, rien n’égal l’expérience !

Communiquer et communiquer !

La communication c’est le nerf de la guerre. Avoir du talent c’est une chose, le faire savoir c’en est une autre ! Pour trouver un lieu où se produire, pour trouver son public, pour faire connaître son groupe de musique, il faut communiquer. Réseaux sociaux, blog, stickers, qu’importe les moyens mis en œuvre : communiquez, communiquez, communiquez ! Et quand une petite notoriété pointe le bout de son museau il faut entretenir les liens avec votre public !

S’inscrire sur une plateforme pour musiciens !

Les plateformes pour musicien, comme Linkaband, sont de bons tremplins, tant pour vous faire connaitre, que pour trouver votre public. Voyez ça comme un sérieux coup de pouce, comme un accompagnement vers les plus hautes marches du succès. En vous inscrivant sur une plateforme vous augmentez votre visibilité au sein d’un réseau dédié à la musique et vous commencez à travailler votre présentation. Bref, vous passez clairement dans la catégorie supérieure !

Musicien jouant et chantant dans un studio

Pour devenir musicien professionnel, il faut répéter, répéter, répéter !

Vous êtes musicien professionnel quand…

Vous savez maintenant comment devenir musicien professionnel. Et dans peu de temps, si tout se passe bien et que vous vous donnez à fond, quelques petits indices et changements dans votre vie vous permettront de constater que l’étape a été franchie ! Vous êtes donc devenu un musicien professionnel quand :

  • Vous avez un nom de scène qui en jette et surtout qui vous identifie clairement.
  • Vous devez porter des lunettes de soleil pour éviter qu’on ne vous reconnaisse dans la rue.
  • Vous êtes rémunéré pour exercer votre passion. En plus des concerts live, vous pouvez gagner de l’argent grâce à YouTube !
  • Vos amis viennent pour votre musique et non pas juste pour vous soutenir.
  • Vous pouvez transmettre votre passion comme un professeur de musique le ferait.
  • Que vous soyez en passe de devenir musicien pro ou que vous le soyez déjà, n’oubliez jamais que la réussite est une maîtresse capricieuse qu’il faut sans cesse entretenir ! N’hésitez donc pas à vous faire accompagner et à vous inscrire sur des plateformes pour musiciens comme Linkaband. Elles vous permettront, de vous faire connaitre et de multiplier vos chances de monter sur scène ! Amis musiciens, il est maintenant temps pour moi de tirer ma révérence, je vous dis donc bon vent et que les muses vous accompagnent !

    4.72/5 - 20 votes
    Photos by jasastyle and SeventyFour on Istock.
    Tristan Michel

    Journaliste attiré par les bonnes choses de la vie (sûrement parce que tout ce qui est bon est très mauvais !), Tristan a mis sa plume au service de la musique et de Linkaband en espérant un jour accéder au backstage de Bercy ! Du Zénith ! Ou de la U Arena ! Enfin là où le buffet est à volonté !

    Vendredi 09 août 2019

    Dernière modification : Vendredi 09 août 2019