Comment devenir musicien professionnel ? | Linkaband ©

Comment devenir musicien professionnel ?

Vous êtes passionné de musique ? Depuis votre tendre enfance, vous rêvez de faire face à un public de concert en délire ? Votre instrument ou vos textes ne vous quittent jamais ? Votre vœu le plus cher est de sortir un album et d’entendre vos morceaux à la radio ? Chaque « pouce bleu » sur YouTube vous fait frémir ? Alors vous êtes prêts ! Vous êtes prêts à devenir un musicien professionnel !

Scène musicale avec des instruments éclairés par des projecteurs.

Linkaband, spécialiste de la promotion musicale et de la mise en relation entre musiciens et amateurs de musique, vous donne quelques suggestions et quelques repères qui vous aideront à savoir où vous en êtes et surtout à atteindre votre objectif et devenir musicien professionnel ! Reste déjà à définir si vous êtes un musicien ou juste un amateur de musique ! Dans le premier cas, n'hésitez pas à consulter directement nos annonces musiciens.

Dans cet article vous allez apprendre : comment devenir un musicien professionnel ?

Pour devenir un musicien professionnel, il faut avant tout aimer la musique avec une passion dévorante. Puis, choisir un instrument et apprendre chaque jour sa maîtrise. Trouvez votre style, fixez-vous des objectifs, acceptez les échecs et les critiques. Mais surtout, faites des répétitions, encore et toujours. Respirez, on va tout vous expliquer...

Comment devenir musicien (amateur) ?

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité". Cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry devrait être un mantra pour tous les artistes et notamment pour les musiciens en herbe. Il aurait aussi pu dire : “Si tu veux devenir musicien à 40 ans, 7 ans, 25 ou 99, c’est possible !”. Si le concept même de devenir musicien amateur peut paraître saugrenu, sachez que beaucoup se contentent de passer d’un instrument à l’autre, d’écrire deux lignes de textes ou de gratouiller trois accords de guitare pour pouvoir se dire musicien… amateur. Amateur de musique, oui ! Alors que pour devenir musicien il faut (entre autre) :

Avoir la musique comme raison d’être !

Avant toute chose, pour devenir musicien il faut être passionné. Sans passion, point de succès ! La vie du musicien pro ou amateur est faite d’obstacles : manque de reconnaissance, fin de mois difficile, concurrence de plus en plus forte, premier pas difficile… Votre passion pour la musique doit être dévorante et emplir vos rêves et vos vies.

Choisir un instrument !

Pour devenir un musicien digne de ce nom, vous devez choisir un instrument de musique. Guitare, saxophone, piano, platines ou encore votre voix, la musique peut s’interpréter de 1000 manières différentes. Afin de progresser au plus vite, mieux vaut s’astreindre à jouer d’un instrument, après quoi vous pourrez vous attaquer à plusieurs instruments.

Trouver un style de musique !

Trouver son style de musique peut être aussi important que de choisir son instrument, les deux étant souvent liés. Toutefois, il ne s’agit pas d’en choisir un et de s’y cantonner, mais plutôt de s’appuyer dessus, de trouver vos marques et vos repères. Vous verrez par la suite que les styles musicaux se mêlent et s’entremêlent, s’influencent et parfois donnent naissance à de nouveaux styles de musique, ce qui vous permettra d’évoluer et d’aller dans la direction que vous voulez.

Se fixer des objectifs et s’y tenir !

Maintenant que les bases sont établies, il s’agit de se mettre au boulot ! Un musicien passionné cherche sans cesse à aller plus loin, mais surtout il se donne des objectifs pour mieux s’y tenir. Que cet objectif soit de jouer au mariage de votre meilleur ami, de vous produire dans un bar, ou de maîtriser une partition de musique classique qui vous donne du fil à retordre depuis bien trop longtemps, un vrai musicien va au bout des choses, il ne se contente pas du refrain.

Comment devenir musicien professionnel ?

La différence entre un musicien amateur et un musicien professionnel ne se résume pas uniquement à l’expérience ou à la qualité des prestations musicales. Le socle étant le même, la passion, les différences apparaissent dans de petits détails, qui parfois n’ont l’air de rien, mais surtout dans la vocation du musicien. Un musicien amateur se contentera de vivre sa passion, tandis qu’un musicien professionnel cherchera aussi à vivre de cette passion.

Faire des études de musique !

L’une des clés pour passer de musicien amateur à musicien professionnel réside dans les études supérieures de musique. Le métier de musicien requiert une éducation musicale transmise par l’enseignement musical. On peut être musicien, sans forcément intégrer l’un des nombreux orchestres nationaux. Cependant, passer par une école de musique ou un conservatoire vous aidera à gravir les marches de la professionnalisation plus rapidement. Avec le CFEM (Certificat de Fin d'Etudes Musicales), le DUMI (Diplôme Universitaire de Musiciens Intervenant) ou le DNESM (Diplôme National d'Etudes Supérieures de Musique), en poche, les scènes musicales s’ouvriront plus facilement !

Maîtriser une langue et la respecter !

La langue de Molière, de Dante, de Goethe, ou de Shakespeare, peu importe le jargon ou le dialecte que vous choisissez, vous devez le maîtriser ! Pour chanter ou pour vous adresser à votre public, user de la langue avec parcimonie ne vous rendra pas grâce. Alors que donner un fond à vos propos, une structure à vos pensées, vous élèvera à l’égal des pros, pour votre plus grande fierté.

Accepter la critique pour mieux avancer !

Pour évoluer et s’améliorer, il est essentiel de mettre son orgueil de côté et d’accepter les critiques. Pour un auteur-compositeur, voir son travail être critiqué est sans doute l’une des choses les plus difficiles à encaisser. Il est évident que ceux qui ont débuté dans une école de musique seront plus enclins à accepter les critiques. Idem pour ceux qui ont entrepris des études musicales plus tardivement. Mais la critique vous aidera à vous perfectionner et c’est tout ce qui compte, non ?

Être ponctuel et faire preuve de respect !

Même si le retard est la politesse des artistes selon André Maurois, arriver à l’heure c’est avant tout du respect, tant pour votre public que pour les organisateurs. Il y a peu de temps vous étiez presque désespéré à l’idée de ne pas trouver de dates de concert, et maintenant que vous en avez une vous trouvez le moyen de snober la pendule… Un musicien professionnel est ponctuel s’il veut durer !

Répéter comme un refrain

Comme un doux refrain, pour devenir musicien il faut répéter, répéter et répéter pour aller plus loin. Sinon point de salut même pour la Fête de la musique de juin !
Comme un doux refrain, pour devenir musicien il faut répéter, répéter et répéter pour aller plus loin. Sinon point de salut même pour la Fête de la musique de juin !

Être sur scène comme à la maison !

Un musicien professionnel doit pouvoir faire face à un public. Lors d’un concert, les personnes présentes ne sont pas présentes uniquement pour la musique, elles sont là pour un spectacle, pour un moment unique ! Si vous êtes enclin à la timidité, surtout restez vous-même et pas de panique, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en jouant de la musique… Bref vous avez compris, rien n’est égal à l’expérience !

Communiquer et communiquer !

La communication c’est le nerf de la guerre. Avoir du talent c’est une chose, le faire savoir c’en est une autre ! Pour trouver un lieu où se produire, pour trouver son public, pour faire connaître son groupe de musique, il faut communiquer. Réseaux sociaux, blog, stickers, qu’importe les moyens mis en œuvre : communiquez, communiquez, communiquez ! Et quand une petite notoriété pointe le bout de son museau, il faut entretenir les liens avec votre public !

Devenir intermittent du spectacle !

Les écoles de musique donnent peut-être un diplôme d’état de musicologie, mais pas le statut. Le statut d'intermittent permet aux musiciens de bénéficier d’un régime particulier qui les protège des éventuels aléas de cette industrie. Ainsi, les intermittents du spectacle peuvent être payés en cachet déclaré. Cela rend légitime leur activité. Pour en savoir plus sur l’intermittence et les cachets, consultez notre article comment devenir intermittent du spectacle ?.

S’inscrire sur une plateforme pour musiciens !

Les plateformes pour musicien, comme Linkaband, sont de bons tremplins, tant pour vous faire connaître, que pour trouver votre public. Voyez ça comme un sérieux coup de pouce, comme un accompagnement vers les plus hautes marches du succès. En vous inscrivant sur une plateforme vous augmentez votre visibilité au sein d’un réseau dédié à la musique et vous commencez à travailler votre présentation. Bref, rejoignez leur catalogue de recherche musiciens et vous passez clairement dans la catégorie supérieure !

Musicien jouant et chantant dans un studio

Pour devenir musicien professionnel, il faut répéter, répéter, répéter !

Quel genre de musicien êtes-vous ? Quel instrument jouer ?

La team des chanteurs ! Vous êtes un pro du lyrique pop rock ou jazz ? Vous étiez dans une chorale et on vous a dit que vous avez le talent vocal d’un ténor. Libérez-vous de ces airs qui vous trottent dans la tête, sur scène, au sein d’un groupe !

L’instrumentiste soliste ! Les instrumentistes sont passés maîtres dans l’art de la maîtrise instrumentale. Si bien que ces solistes aiment la jouer solo. Avec une bonne dose de passion et de talent, un instrument suffit à l’orchestre !

Le doigté d’un pianiste ! Le piano est un instrument parmi les plus nobles à avoir traversé les âges. Plus d’un légendaire génie a créé des symphonies sur des claviers d’ivoire. Entre le clavecin, l’orgue d’un chambriste ou le mythique piano à queue, vos doigts et vos oreilles resteront les véritables instruments qu’il faudra dresser.

La classe du guitariste ! Pour rejoindre les dieux guitaristes comme Clapton, Jimmy Hendrix et Santana, il ne suffit pas de connaître quatre accords. La guitare est un art, une passion dévorante. Vous pouvez acheter autant de guitares que vous voulez, mais si vous ne la sortez que pour vos invités, c'est votre rêve de devenir une rockstar qui va prendre la poussière !

Carlos Santan - EUROPA en live

La rage du Batteur ! Vous avez le sens de la rythmique ? Vous êtes donc fait pour être un percussionniste ! Les percussions sont essentielles pour tout bon groupe de musique qui se respecte. C’est généralement le personnage le plus excentrique de la bande, le féru des improvisations bien punchy !

La grâce du Violoniste et du Violoncelliste ! Évidemment, pour les vrais amateurs de musique classique, le violon et le violoncelle n’ont rien à voir ni à s’envier. Mais si vous aimez bercer un public en faisant danser un archet en crin de cheval sur des cordes, il ne vous reste plus qu'à faire un choix.

Bassiste vs contrebassiste ! Ils instaurent le tempo. Si l’accordage est similaire, ils se différencient dans la position de jeu. La basse se joue à l’horizontale et la contrebasse à la verticale. Ils offrent tous les deux des notes graves qui se marient avec un style de musique particulier. Si l’un préfère le rock, l’autre le jazz. Si l’un préfère la Bossa, l’autre la Funk. Qui est qui ? À vous de décider.

Saxophoniste et trompettiste : les stars des cuivres ! Le saxophone et la trompette sont les cuivres les plus médiatiques ! Entre Lisa Simpson et Louis Armstrong, plus d’une icône a posé ses lèvres sur leur bec. Parfois vu comme l’instrument des plus introvertis, il revient au goût du jour aux côtés des DJ !

Victor Raimondeau est l’un des nombreux artistes Linkaband !

Flûtiste, Hautboïste, Clarinettiste : Le souffle des vents ! Entre la flûte la clarinette, le hautbois et j’en passe… Si vous avez du souffle à revendre, vous ne manquerez pas de preneurs pour devenir musicien d’orchestre. Grands amis des orchestres, leur son enchanté est à l’origine de nombreux splendides solos chez Bach et Debussy.

Le charme de l‘Accordéoniste ! L’Accordéon est un instrument magique, il nous fait voyager vers un univers plein de charme et d’amour ! Il est joué par les bons vivants et les grands coeurs !

La fougue d’un Interprète concertiste ! Ses répertoires il ne le travaille que pour les festivals et les concerts ! La scène, c’est son identité professionnelle ! Des individus énergétiques et insomniaques qui rythment nos nuits de joie !

La créativité des Compositeurs ! Le compositeur, son truc à lui c’est le projet musical. C’est un chef d’orchestre qui baigne dans les partitions. Il préfère le studio d’enregistrement à la scène. Un souci de la qualité qui génère des mélodies inoubliables. Pour devenir musicien de studio, il faut du temps et de l’acharnement.

Vous êtes musicien professionnel quand…

Vous savez maintenant comment devenir musicien professionnel. Et dans peu de temps, si tout se passe bien et que vous vous donnez à fond, quelques petits indices et changements dans votre vie vous permettront de constater que l’étape a été franchie ! Vous êtes donc devenu un musicien professionnel quand :

  • Vous avez un nom de scène qui en jette et surtout qui vous identifie clairement.
  • Vous devez porter des lunettes de soleil pour éviter qu’on ne vous reconnaisse dans la rue.
  • Vous êtes rémunéré pour exercer votre passion. En plus des concerts live, vous pouvez gagner de l’argent grâce à YouTube !
  • Vos amis viennent pour votre musique et non pas juste pour vous soutenir.
  • Vous pouvez transmettre votre passion comme un professeur de musique le ferait.
  • Que vous soyez en passe de devenir musicien pro ou que vous le soyez déjà, n’oubliez jamais que la réussite est une maîtresse capricieuse qu’il faut sans cesse entretenir ! N’hésitez donc pas à vous faire accompagner et à vous inscrire sur des plateformes pour musiciens comme Linkaband pour bénéficier de super plans concerts. Elles vous permettront de vous faire connaître et de multiplier vos chances de monter sur scène ! Amis qui souhaitez devenir artiste musicien, il est maintenant temps pour moi de tirer ma révérence, je vous dis donc bon vent et que les muses vous accompagnent !

    4.69/5 - 41 votes
    Photos by jasastyle and SeventyFour on Istock.
    Tristan Michel

    Journaliste attiré par les bonnes choses de la vie (sûrement parce que tout ce qui est bon est très mauvais !), Tristan a mis sa plume au service de la musique et de Linkaband en espérant un jour accéder au backstage de Bercy ! Du Zénith ! Ou de la U Arena ! Enfin là où le buffet est à volonté !

    Vendredi 09 août 2019

    Dernière modification : Vendredi 06 mai 2020