Comment organiser un concert ? Le Guide Ultime ! | Linkaband ©

Comment organiser un concert en 8 points ?

Cibler le public, choisir la date et le lieu, définir un budget, engager les démarches administratives, travailler la communication, trouver un groupe de musique et faire appel aux services d'un professionnel ! Voilà comment organiser un concert !

Concert depuis la fosse. Teinte rouge et public bras en l’air.

Vous cherchez un professionnel de l'événementiel musical ? Linkaband à votre service ! Aujourd'hui ce sont plus de 5000 organisateurs d'événements qui nous ont fait confiance en travaillant avec nos musiciens ! Bars, chaînes hotellières, centres commerciaux, entreprises et particuliers savent aujourd'hui comment organiser un concert. Mais surtout, pour vous, c'est la possibilité de trouver des musiciens professionnels partout en France !

Voilà pourquoi, fort de son expérience, Linkaband vous propose une petite checklist de 8 points, qui vous aidera à poser les bases d’un événement musical réussi !

Cibler le public avant d'organiser un concert !

Lorsque l'on souhaite organiser un événement, il faut savoir cibler son public. Que le concert soit d’ordre privé ou publique les questions à se poser ne sont pas les mêmes et encore faut-il définir ce que l’on appelle un concert privé.

Le concert privé, très privé !

Si c’est dans le cadre festif amical et/ou familial (on ne choisit pas sa famille, un peu plus ses amis mais définitivement on choisit son groupe de musique !) on peut l’aborder "à la bonne franquette", même s’il faut, par exemple, penser au matériel de sonorisation.

Le concert semi-privé !

Il y a aussi le concert privé, dans le sens réservation dans un établissement privatisé. Là encore, que vous soyez propriétaire du lieu et que votre salle soit mise à disposition d'un groupe de musique, ou que vous soyez à l’initiative de la privatisation de la salle, vous devrez cerner les goûts musicaux du public. Que l’on s’adresse à un public d’un âge avancé, de trentenaires, d’adolescents ou d’enfants, l’organisation d'un concert ne sera pas la même !

Le concert public !

Concernant un concert public, c’est-à-dire ouvert à toutes et à tous, vous devrez adapter votre environnement. A titre d’exemple, un public pour un concert de rock voudra certainement danser à un moment ou à un autre, il faut donc envisager un espace "piste de danse". Enfin, la question de la fréquentation est indissociable de la réussite de votre événement musical. Soyez réaliste concernant le nombre de personnes qui vont assister au concert.

Comment organiser un concert à la bonne date !

Pour trouver la bonne date, vous pouvez vous adresser au dieu Cronos... Plus sérieusement, pour choisir la bonne date pour l'organisation de concerts, il suffit de faire preuve de logique... ou de se laisser guider !

La date !

Hormis pour les anniversaires ayant une date fixe (nous nous excusons de cette généralité pour ceux nés une année bissextile), choisir une date peut paraître anodin… que nenni ! En fonction des dates, certains groupes de musique peuvent être difficilement disponibles. Ainsi, organiser un concert le jour de la Saint Patrick (le 17 mars), le 31 décembre ou à l’occasion de la Fête de la musique peut être quelque peu compliqué !

La saison !

Autre banalité, l’hiver il fait froid ! On évitera donc un concert en plein air. Le cas échéant, il sera donc préférable d'organiser un concert dans une salle de spectacle ou dans un appart. De manière générale, pensez aux saisons et à leurs impacts tant sur le lieu choisi que sur la motivation et l’humeur du public. L'été, privilégiez les espaces en plein air ou en terrasse. En résumé quand on se demande "comment organiser un concert", il faut aussi se demander "où veut-on écouter de la musique ?" !

Choisir un lieu adéquat à l'organisation d'un concert !

Pour les établissements qui se demandent "comment organiser un concert", la question du lieu n’a aucune raison d’être, à moins de vouloir exceptionnellement délocaliser, au Zénith, par exemple. Mis à part ce cas de figure, le choix du lieu est essentiel, principalement sur trois aspects : le cadre, la capacité d'accueil et la localisation.

Le cadre !

Le cadre c’est tout simplement l’âme du lieu mais aussi sa capacité d’accueil. En plein air ou fermé, immense ou intimiste, sobre ou thématique, le lieu choisi doit répondre à l’ambiance musicale que vous désirez. Ainsi en fonction du style de musique vous pouvez organiser un concert dans des salles de concert ou même dans des lieux de culte comme les églises et cathédrales, sans compter que vous aurez un orgue à disposition pour la musique et des vitraux pour la déco !

Petit conseil : Ce cadre, dit paroissiale, est parfait pour organiser des spectacles de musique vivante : chorale, concert de musique classique, musique sacrée ou même un ballet !

La capacité d'accueil !

Pourvoir accueillir du monde c'est bien, mais attention, tout est une question d'équilibre. Que vous soyez maire de la commune, patron de bar, ou quelqu'un souhaitant faire la fête en privé, le nombre "d'invités" n'est pas le même. Le patron de bar connait la capacité de son établissement. Pour un concert communal, un maire peut louer une salle de concert ou se tourner en dernier recours vers les théâtres. Pour un concert à domicile, soyez réaliste et pensez à votre déco !

La localisation !

La localisation du concert est, elle aussi, primordiale ! Au milieu des champs de blé (et tout à fait légalement) le voisinage ne risque pas trop de se plaindre, mais l’accessibilité tant pour les invités que pour les musiciens, et autres artisans de la réussite de votre soirée, est à prendre en compte. Tout l’inverse lorsqu’il s’agit d’organiser un concert dans un bar ! Concernant les aspects plus pratiques pensez au logement, aux places de parking et de quoi se restaurer (danser donne faim).

Trouver un groupe de musique !

La musique est quand même au cœur de notre question première qui est de savoir "comment organiser un concert". Donc une fois le lieu et la date fixés, demandez-vous comment trouver un groupe de musique !

Un groupe de musique près de chez soi !

Trouver un groupe de musique peut être laborieux. De plus, un organisateur de concerts aura tendance à chercher un groupe local, tant pour des questions de logistique que pour des raisons pécuniaires. Heureusement pour vous, certaines plateformes pour musiciens, comme Linkaband, peuvent vous aider ! Avec plus de 10 000 musiciens présents partout en France, vous ne pouvez que trouver chaussure à votre pied (ou étui à votre guitare) !

Bien choisir son style de musique !

Si vous souhaitez organiser un festival de musique, un concert aux consonnances multiples ou un spectacle vivant musical, vous devrez faire des choix ! A commencer par bien choisir votre tête d'affiche. À la suite de quoi, vous devrez tout à la fois faire attention à ne pas mélanger tous les styles musicaux car qu'on se le dise, une programmation avec du hip-hop, du rock, du gospel, suivi par du swing et de la musique folk risque de ne pas faire bon ménage !

Définir le budget de l'organisation du concert !

Le budget comprend principalement la rémunération du groupe de musique et la location de la salle et parfois même la location de matériel. A cela s’ajoute tout ce qui est lié à l'organisation tant pour le groupe et pour le lieu que pour les différents services annexes que vous souhaitez mettre en place : buvette ou débit de boissons, service d'ordre (pour veiller à l'ordre public), vente de billets, accueil du public, animation son et lumière...

Quel tarif pour un groupe de musique ?

A la question "combien coûte un groupe de musique", la réponse est simple : cela dépend de votre budget. Généralement, une prestation minimum coûte aux alentours de 200 euros net par musicien pour 1h (sauf s'il est bénévole et sauf s'il s'agit de feu Django Reinhardt ou de feu Stéphane Grappelli). Ainsi, pour déterminer le prix (ou le cachet) à mettre pour vous offrir les services d'un groupe de musique, vous devez prendre en compte les éléments suivants :

  • - Le nombre de musiciens.
  • - La durée de la prestation.
  • - L’expérience et la notoriété du groupe.
  • - Les frais de déplacement.
  • - L’équipement technique musical.
  • Un groupe de musique est parfois accompagné d'une équipe technique. Tout comme un artiste rémunéré, un régisseur ou un ingénieur du son doit gagner sa vie et être payé, sauf, bien entendu, dans le cas d'une association qui fait du bénévolat. Mais dans ce cas c'est une toute autre forme de spectacle ou de manifestation artistique.

    Le budget du lieu du concert !

    A moins de posséder une salle permettant d'organiser un concert, vous devrez louer cette salle. Au-delà de la location du lieu, il faut aussi inclure les prestations alimentaires, le service de sécurité, la communication, et tous les protagonistes participant au bon fonctionnement de l’événement, comme les serveurs et/ou barmans ou encore les caissiers. Enfin, si vous souhaitez privatiser un établissement adressez-vous directement au patron, qui vous proposera peut-être une formule adéquate.

    Les rentrées d’argent !

    Un budget peut aussi comprendre des rentrées d’argent aux provenances diverses et ainsi compenser votre budget des dépenses. Il y a donc les ventes de rafraîchissements, la mise en place d’une billetterie ou de guichets et vous pouvez même solliciter l'aide du public sous la forme de dons. Petit conseil, pour fluidifier l'arrivé de votre public, proposez un prix d'entrée unique et demandez-vous si un guichet unique sera suffisant. Bref faites un budget prévisionnel et pensez " lucratif" !

    Engager les démarches administratives pour organiser votre concert !

    Des termes incompréhensibles, des contrats à n'en plus finir, des notions de droit à perdre la tête, non, la phobie administrative n'est pas uniquement une vue de l'esprit. Voilà pourquoi nous tenons à vous aider à y voir plus clair concernant les démarches administratives pour organiser un concert.

    Organismes et champ lexical !

    URSAFF, cachet, Guzo, SACEM, … lorsque l’on se demande comment organiser un concert, on pense musique et on oublie la paperasse. On peut très rapidement être un peu perdu devant la complexité juridique liée à l’organisation du concert. Si en plus on parle de droits d'auteurs, de domaine public, de licence d'entrepreneur de spectacle, de contrat d'engagement, de demande d'autorisation, de responsabilité civile, de licences, de contrat de travail, de Préfecture de police ou de la redevance... il y a de fortes chances que vous finissiez en PLS dans un coin.

    Pas de panique !

    Pas de panique, ne baissez pas les bras ! Vous pouvez déjà trouver beaucoup d'informations en ligne, notamment sur le site du Ministère de la Culture, celui de la Philharmonie de Paris ou de l'IRMA. Sinon, n'hésitez pas à contacter un professionnel de l'événementiel comme Linkaband. On s'occupe de tout : de la sélection de l'artiste aux formalités administratives en passant par la logistique. Et n'oubliez pas, il vaut mieux obtenir une autorisation au préalable que de demander l'autorisation au dernier moment.

    Calendrier sur fond noir. Penser à la bonne date pour organiser un concert.

    Fini les concerts privés sous la douche ! Il est temps de passer professionnel !

    Communiquer sur l'organisation du concert !

    Sauf dans le cas d'un concert très privé (anniversaire, mariage...), la communication, c'est le nerf de la guerre. Car sans communication personne ne sait que vous organisez un concert ! Même les Enfoirés et les Restos du Cœur communiquent chaque année ! Quand communiquer ? Comment communiquer ? On répond à toutes vos questions.

    Communiquer en amont du concert !

    Réseaux sociaux, bouche à oreille, distribution de flyers, ou encore crieurs de rue pour les plus téméraires, sont autant de tremplins pour vous faire connaître ! Voyez les choses en grand ! Et si vous avez un doute sur la pertinence d'une bonne communication, rappelez-vous l'histoire du bikini, qui 70 ans après fait toujours l'effet d'une bombe sur les plages ! Enfin, point essentiel, commencez à faire la promotion de votre concert de musique plusieurs mois avant la date !

    Communiquer pendant le concert !

    Communiquer pendant l’événement peut aussi être une bonne idée, notamment avec les live et autres stories. Si le concert dure plusieurs heures, ça permettra, par exemple, aux retardataires ou aux hésitants de se joindre à la fête ! N'oubliez pas que communiquer c'est un peu comme faire une déclaration d'amour, on doit être aussi clair et direct que possible si on veut toucher son auditoire et le séduire.

    Communiquer en aval pour l'organisation du prochain concert !

    Inviter les artistes et le public à communiquer sur l’événement en fin de concert, étendra ostensiblement votre réseau et constituera surtout une base importante d’amateurs de musique ! L’après concert c’est donc aussi le prochain concert ! Aussi, les 15 jours qui suivent l'organisation concert sont déterminants pour surfer sur le succès du concert qui vient de se terminer et mettre en avant vos futures têtes d'affiche !

    Engager des professionnels !

    Maintenant que vous savez comment organiser un concert, voir même organiser des concerts, vous n'avez plus d'excuses pour ne pas vous lancer ! Il ne vous reste plus qu'à trouver un groupe de musique qui saura faire vibrer la corde sensible et surtout séduire le public ! Une fois de plus, n'oubliez pas, Linkaband vous aide à trouver la perle rare tout en vous accompagnant dans vos démarches et votre organisation !

    4.75/5 - 58 votes
    Photos by Noiseporn and Orbon Alija on Unsplash and Istock
    Tristan Michel

    Journaliste attiré par les bonnes choses de la vie (sûrement parce que tout ce qui est bon est très mauvais !), Tristan a mis sa plume au service de la musique et de Linkaband en espérant un jour accéder au backstage de Bercy ! Du Zénith ! Ou de la U Arena ! Enfin là où le buffet est à volonté !

    Vendredi 21 décembre 2018

    Dernière modification : vendredi 13 décembre 2019