Industrie Musicale : qui fait quoi ? | Linkaband ©

Industrie Musicale : Qui fait quoi dans la jungle ?

Ne laissez personne vous convaincre du contraire : l'industrie de la musique, c’est une jungle. Avant de s’y aventurer, voire de la conquérir, il faut être bien équipé et surtout, bien entouré. Cela veut dire qu’il va falloir comprendre les bases de son environnement et de ses habitants. Découvrez sans plus tarder tous les acteurs essentiels pour profiter des services offerts aux talents émergents et artistes indépendants, dans ce petit lexique de l’industrie musicale...

Industrie Musicale : un micro argenté reflète le feu des projecteurs d'une sale de concert.

@israel palacio

Cet article passe en revue les principaux piliers de l'industrie musicale. Que vous soyez un instrumentiste classique, un rappeur ou un groupe de pop-rock, si vous rêvez d’un tournant dans votre carrière, un jour ou l’autre il faudra que vous vous tourniez vers les lumières de ces professionnels.

La musique n’est pas qu’un métier, mais la rencontre d’une poignée de spécialistes. C’est seulement en comprenant le rôle de chacun que vous pourrez trouver plans concert et un public pour y assister.

Le Manager d'Artiste : le négociateur

C’est votre guide dans l’industrie musicale, votre premier atout dans la course vers la reconnaissance. Ce brave soldat est celui qui supervise toutes vos opérations commerciales et de communication. Il vous représente devant la plupart des acteurs de l’industrie musicale pour que vous puissiez vous concentrer sur votre réelle passion : produire de la musique !

Industrie musicale : un guide sur son cheval avec un chapeau de cowboy avance dans la nuit.

@priscilladupreez

Dans certains cas, il est aussi celui qui vous ramène sur terre en vous faisant part de la réalité du marché et en vous rappelant certaines de vos obligations. Il a donc toujours de bons conseils à vous donner (et c’est pour ça que vous le payez avec une commission) aussi bien en matière de contrat que sur vos créations.

Par exemple, il peut vous déconseiller de signer avec telle maison de disque s’il considère que l’offre ne vous correspond pas, et il peut aussi vous dire quel morceau plaira plus à un distributeur, même si ce n’est pas celui que vous portez au plus haut de votre cœur. Il vous aide à vous présenter sous votre meilleur jour. C’est votre épée et votre bouclier, donc tâcher d’en trouver un qui croit en vous autant que vous croyez en vos rêves !

A&R (Artistes et Répertoire) : l'œil à taper

C’est l'éclaireur de l’industrie musicale. Celui qui connaît la jungle comme sa poche et qu’on envoie toujours plus loin pour découvrir afin d'élargir les frontières de la musique, trouver de nouveaux filons plein de pépites.

Industrie musicale : Une femme écoute des vinyles dans un magasin face à une vitrine qui donne sur la rue.

@florenciaviadana

L’ A&R, Artistes et répertoire abréviation du terme « Artistes et répertoire » travaille pour un label, une maison de disque, une société de gestion ou une société d'édition musicale. On lui confie la lourde tâche de se tourner vers l’avenir, de prospecter pour trouver de nouveaux artistes à signer.

C’est à lui que vous devrez envoyer vos morceaux. L’essentiel de ses journées, il les passe avec des écouteurs sur les oreilles ou devant un concert ! Très sollicité, il se fie à son instinct et surtout aux rumeurs de son réseau. Pour qu’il contacte un groupe ou votre manager, il faudra soit déchirer comme tous les soirs sur scène ou compter sur votre réputation, plus que les centaines de mails qu’il ne prendra pas le temps de lire chaque matin.

Une fois signé, il vous guidera dans vos créations pour que vous puissiez apporter les dernières touches qu’il manque pour trouver un large public.

Les Agences de Booking : le raccourci vers la scène !

Les chasseurs de concert. Une agence de réservation gère… Bah toutes les réservations ! Plus sérieusement, c’est votre ticket assuré pour la scène, votre fournisseur de live. Une plateforme intuitive comme la nôtre vous offre une visibilité web avec des profils sur mesure pour que vous puissiez attirer des organisateurs d'événement.

Industrie musicale : un téléphone sur un bureau présente la page d’accueil de l’agence de réservation de concert Linkaband.

@bryan_kulka

L'avantage de travailler avec une plateforme de booking c’est, une fois de plus, de pouvoir déléguer une partie chronophage de votre parcours professionnel. En leur confiant un profil musical complet qu'ils se chargeront de bien référencer sur internet et de partager à leurs clients, vous pourrez enchaîner les prestations et développer aussi bien votre notoriété que votre capital.

Découvrir des annonces de concert pour musiciens professionnels

Le Distributeur : celui qui sème votre musique

Votre support de diffusion. Un distributeur vous permet de diffuser vos morceaux sur des plateformes de streaming et de téléchargement telles que Spotify, Deezer, iTunes, Google Play (distribution numérique) et/ou des magasins de disques (distribution physique).

Industrie musicale : photo d’une plateforme de streaming affichée sur l'écran d’un ordinateur.

@bryan_kulka

Il couvre aussi bien la licence de votre musique aux détaillants, la création du produit fini et la garantie que les métadonnées sont correctes (les informations utilisées pour décrire votre sortie telles que le nom des musiciens, le nom du titre, le code-barres, l'ISRC et toutes les restrictions de territoire).

Il gère donc la production, la livraison aux oreilles et la collecte de vos redevances.

La SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique) : celle qui récolte les fruits

Votre protecteur dans l'industrie musicale. Depuis 1851, elle ouvre la voie à ceux qui créent. Inspirés par les auteurs, compositeurs et éditeurs, ils protègent leurs intérêts et revenus et mettent à l'honneur la diversité dans la musique.

Ensemble, faisons vivre la musique | La Sacem

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique est une association professionnelle française qui collecte les paiements des droits des artistes et distribue les droits aux auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs de musique originaux.

C’est simple, si votre création est utilisée dans une vidéo YouTube, lors d’un concert et autres opérations tournées vers le profit, la loi oblige ses utilisateurs à vous verser une juste rémunération pour votre travail. La Sacem a la lourde tâche de réguler et récolter les fruits de cette pratique pour vous les transmettre.

Lors de l'octroi de licences pour la communication au public et la reproduction de vos œuvres, la SACEM:

  • perçoit les redevances des utilisateurs de vos morceaux,
  • établit des setlists précisant les œuvres utilisées ou reproduites,
  • perçoit et répartit les redevances entre les membres d’un groupe quatre fois par an.
  • En plus, elle propose un comité du cœur et des fonds de solidarité et de soutien de la SACEM pour venir en aide aux artistes et les soutenir dans leurs projets de professionnalisation et de création.

    L’Éditeur de musique : celui qui fait travailler la musique

    Il donne à votre musique un air de déjà vu. Un éditeur de musique ou une société d'édition musicale est responsable de s'assurer que les auteurs-compositeurs et les compositeurs reçoivent un paiement lorsque leurs compositions sont utilisées à des fins commerciales.

    Un editeur de musique est en train de signer un contrat de l’industrie musicale, on ne voit que ses mains et son stylo.

    @homajob

    Ne vous laissez pas tromper par le mot éditeur. Ils se tiennent loin du processus de création. Il passe plus de temps à rédiger des contrats d'édition qu'à bidouiller les consoles en studios.

    Si vous signez avec un éditeur de musique, celui-ci reprendra les droits de vos chansons et travaillera à promouvoir. Une fois le contrat signé, vos destins sont liés. Il est dans son intérêt de vous diffuser au plus grand nombre pour toucher un profit, dont vous pourrez bien évidemment jouir.

    Il se tourne généralement vers le monde de la publicité, des marques, du cinéma et de la télévision. Le but du jeu est que vos morceaux s'imprègnent dans la culture sous tous ses aspects ou deviennent le porte-drapeau de divers projets. Il vend aussi bien vos performances, le trax original que la synchronisation d’un sample pour un mix.

    Le Producteur : l’architecte

    Le technicien, l’oreille d’or. Revenons un peu en arrière dans cette aventure. Vous êtes encore à l'orée de la jungle et vous travaillez sur votre premier projet. Une fois les chansons écrites vous foncez les immortaliser dans un studio. C’est dès lors qu’il vous faut trouver un bon producteur, car il peut faire toute la différence.

    Un producteur de musique devant son ordinateur et sa table de mixage écoute une musique sur laquelle il travaille.

    @andreasforsberg

    Il prend en main la qualité audio de votre morceau pour la tirer vers son plus haut potentiel. Son expertise technique de la prise de son représente un atout vital pour sortir avec un produit fini et susceptible d’attirer les autres acteurs de l’industrie musicale.

    Il peut également apporter des idées créatives pour le projet, vous suggérer des changements dans les arrangements, contrôler les sessions… Il parle votre langue et en connaît certains aspects même mieux que vous.

    Plus tard dans votre carrière, des labels et maisons de disques peuvent vous aiguiller vers leurs propres producteurs internes ou un indépendant à qui ils attribuent toute leur confiance. La réputation d’un producteur n’est pas une chose à prendre à la légère.

    Promoteur : celui qui vous invite sous son toit

    Votre premier public. Non, un promoteur n’est pas celui qui vous fait de la pub. Encore une fois, le terme peut porter à confusion. Prometteur est en réalité un autre mot pour décrire les organisateurs de concert.

    Salle de concert vide d’un promoteur avec des fauteuils orange relevés.

    @nachocapelo

    Eux aussi écument l'industrie musicale à la recherche de nouveaux talents à inviter sur leur scène. Un promoteur de musique organise des concerts et des spectacles et vend des billets que votre nom fera vendre.

    Le promoteur de concert peut travailler pour une salle de concert en particulier ou investir dans la location d’un lieu pour son événement. Là où sa dénomination prend un peu plus de sens, c’est après la signature. Il prend en charge la promotion et la publicité du concert par le biais d'affiches et de prospectus, ainsi que de la publicité à la radio, à la télévision, en ligne ou par e-mail, en fonction de l'ampleur du concert.

    C’est vous, votre manager ou votre agence de réservation, qui négociez les frais qu'il devra vous payer. Dans le cas de concerts plus petits avec des groupes non signés, l'accord peut être un pourcentage des revenus de billets et de portes, plutôt que des frais fixes.

    Il est conseillé de laisser des professionnels gérer le dialogue avec les promoteurs pour protéger au mieux vos intérêts, garantir un respect des closes et une juste rémunération.

    La Maison de disque : le carrefour d'opportunités

    Ils vous prennent sous leur aile. Un label ou une maison de disques prend en charge de nombreux aspects de la carrière d'un groupe de musique ou d'un artiste dans l’industrie musicale. Certaines maisons de disques, appelées les Majors, sont même les rois de cette jungle !

    S’ils vous signent, ce sont eux qui sortiront vos singles, EP ou album. Puis, ils utiliseront leurs ressources pour les commercialiser et les promouvoir. Ainsi, ils prennent part aux discussions avec tous les acteurs de l’industrie musicale précédemment cités. Certains travaillent même au sein de leurs locaux. Selon leurs tailles ou leurs ressources disponibles, ils peuvent également participer à la production de l'œuvre.

    Pour en savoir plus, consultez notre article sur les maisons de disques et labels.

    L'Attaché de Presse : la face visible de l’iceberg

    C’est celui qui comptera votre histoire au plus grand nombre. Généralement, un attaché de presse travaille pour une entreprise de relations publiques. Leur rôle est de promouvoir les artistes. Pour ce faire, il passe par plusieurs canaux de communication comme les blogs, la presse, la radio et d'autres médias.

    Attaché de presse en train de se faire interviewer par un journaliste dans un bureau.

    @austindistel

    Ils sont là pour que le feu de projecteur médiatique se pose sur vous. Plus que la musique, ils seront là pour que vous mainteniez une image qui ne pourra pas porter atteinte à vos créations.

    Aujourd’hui, s’adresser au public, c’est s’aventurer sur une fine couche de glace. La gestion des médias est une science à part entière et il est important d’avoir quelqu'un qui parle leur langue dans son équipe.

    Leur ressource principale, c’est leur répertoire, ils connaissent les médias et celles et ceux qui en ont la responsabilité. Des personnes très sollicitées, qu'il vous est difficile de contacter sans une introduction au préalable. C’est la dernière étape pour la diffusion de votre musique : révélez au monde qui en est à l'origine !

    Pour toujours plus d’articles sur l’industrie, de tremplins, d’annonces, de concerts… Rejoignez la communauté Linkaband !

    4.77/5 - 9 votes
    Crédits Photos : @israel palacio @priscilladupreez @florenciaviadana @bryan_kulka @homajob @andreasforsberg @nachocapelo @austindistel
    Bryan Kulka

    Journaliste international constamment en quête d'évasion. Après avoir exploré l'Amérique Latine et l'Asie, il atterrit aujourd'hui sur la planète Linkaband pour une nouvelle aventure musicale.

    Vendredi 30 avril 2021

    Dernière modification : Vendredi 30 avril 2021