Musique en ligne : tremblement de terre dans l’industrie | Linkaband

Les autres articles :

Musiciens pour mariage : des professionnels pour votre événement

Organisateur Tips

Histoire de la musique live : évolutions et révolutions

Organisateur Tips

Musique live : la France, pays du festival

Organisateur Tips

Les jams sessions Paris

Musician Tips

Interview de Thoj - Les 7 commendements pour ...

Musician Tips
Tous les articles
Mick

Je suis un musicien du monde, vous me trouverez partout, sur la route, je joue où je me trouve pour vous, pour elle, pour eux. J’ai appris le solfège à Toarmina, la basse à Chicago et le violon à Vienne. Je suis Mick, musicien, poète et bloggeur.

Vendredi 20 septembre 2018

Musique en ligne: avis de secousses dans la distribution

Musician Tips
Photo d’un ordinateur, Plateforme de streaming, distribution en ligne

Spotify vient de lancer un pavé dans la mare en annonçant que son service “Spotify for Artists” allait permettre aux artistes du monde entier, amateurs ou professionnels, de mettre en ligne gratuitement leurs musiques et d’en tirer des revenus. Cela va complètement changer la distribution de musique en ligne. Explications!

Qu’est ce que ça veut dire concrètement ?

Spotify va progressivement permettre à tout artiste de distribuer sa musique en ligne gratuitement via “Spotify for Artists”. Il ne sera donc plus nécessaire de passer par les intermédiaires tels que Spinnup, Tunecore ou encore Ditto, pour mettre votre musique en ligne sur Spotify. C'est un changement complet de paradigme qui va toucher également les labels puisque les artistes vont pouvoir conserver les droits sur leurs morceaux diffusés en streaming. Spotify a par ailleurs précisé que les accords ne seront en aucun cas exclusifs, autrement dit les artistes pourront sans problème diffuser sur les autres plateformes.

Pourquoi Spotify ouvre les vannes ?

Depuis des décennies ce sont les trois majors (Universal, Sony et Warner) qui sortent les plus grands hits musicaux et contrôlent 80% de l’industrie. Spotify est tout simplement en train d’essayer de modifier cette réalité et forcément ça rend tout le monde un peu nerveux.

Depuis son lancement il y a 12 ans, Spotify fait des tests et de nombreux deals ont déjà été signés avec des artistes indépendants. Des contrats modestes (entre dix et cent mille euros) dans le cadre desquels la plateforme a mis en avant les artistes sur les bonnes playlists en échange de 52% en moyenne, des revenus générés.

Spotify se défend d'être un label (ce qui lui est interdit par les accords signés avec les majors) en affirmant qu’aucun droit d’auteur ne lui appartient. Le géant suédois est toujours ultra dépendant des majors qui sont susceptibles de retirer leur catalogue. C’est clairement le signal envoyé par Universal lors du lancement d’une playlist en étroite collaboration avec Apple Music. Petit rappel que sans les majors Spotify n’est plus rien.

Alors évidemment, permettre aux artistes du monde entier de distribuer leur musique gratuitement sur Spotify est une manière d’aller dans le sens de la désintermédiation sans froisser les majors et sans remettre en cause les contrats cadre signés avec elles.

Est-ce une bonne nouvelle ?

Oui c’est une très bonne nouvelle, c’est la preuve que le marché des musiciens indépendants est de plus en plus puissant et qu’il se structure, c’est également une bonne nouvelle parce que cela va forcer les distributeurs de musique en ligne à proposer des services plus poussés. Pour survivre à cet petite révolution, ils vont donc devoir proposer des services plus poussés aux artistes tel que la promotion, l’analyse de votre audience, ou d’autres outils marketing.

Mais c’est aussi un nouveau pas vers une concentration de la manne que génère le streaming au main des plateformes d'écoute. De la même manière que les trois majors ont régnées pendant des décennies sur l’industrie musicale, les plateformes d’écoute risquent de très vite régner sur son avenir.

Explosion du catalogue de spotify

L’objectif de Spotify est clairement de faire grossir sa bibliothèque musicale et pour le coup ce défi est clairement gagné d’avance. Il est évident que le nombre de musiques en ligne va exploser dans les mois qui viennent et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les artistes qui seront encore plus perdus au milieu d’une masse énorme de titres.

Et ensuite ?

Les concurrents de Spotify vont certainement suivre la démarche et ouvrir leur plateformes et permettre aux artistes amateurs de distribuer gratuitement leurs titres sans intermédiaire. La bibliothèque globale de références disponibles en streaming va considérablement s'accroître.

Plus que jamais les playlists vont devenir le tremplin de référence des artistes indépendants. Plus que jamais il va falloir se différencier, trouver son public et sortir des titres de manière régulière pour se construire une audience. C’est une chance pour les artistes indépendants, on vous donne les clés pour réussir tout seul, à vous de la saisir pour que le premier hits mondial indépendant voit le jour.

Mick

Je suis un musicien du monde, vous me trouverez partout, sur la route, je joue où je me trouve pour vous, pour elle, pour eux. J’ai appris le solfège à Toarmina, la basse à Chicago et le violon à Vienne. Je suis Mick, musicien, poète et bloggeur.

ALT.BLOG-HOME.ALT431
Réserver un DJ pour votre bar : top 10
Luka

Luka

NaN
4 idées pour remplir le bar-restaurant de votre hôtel
Jeremy

Jeremy

Pas de commentaire