Les startups s’emparent de la musique live | Linkaband ©

Les startups : De nombreux services pour favoriser la musique live

Avec tous les métiers touchant de près ou de loin à l’organisation d’événements live, il y a de la place pour se développer pour de nombreuses startups. Elles sont de plus en plus à proposer de simplifier de nombreuses tâches rébarbatives de l’organisateur d’événements de musique live. Il serait presque possible d’organiser un concert ou un festival en n’ayant recours qu’à des startups…

Néons organisés visuellement en instruments guidés par une chef d'orchestre.

Du catalogage des événements à la billetterie dématérialisée, la frontière se réduit entre le numérique et le réel.

Nombres de plateforme en ligne permettent de trouver à la dernière minute des événements live auxquels assister lorsqu’on ne sait pas où sortir un soir d’été (ou d’hiver) et que nous prend l’envie d’une activité un peu originale. Dans cette catégorie, la startup Toot Sweet ("Là. Maintenant. Tout d’suite.") bat des records d’immédiateté : des événements étant en train de se dérouler ou ayant lieu dans un futur (très) proche, sont proposés à l’utilisateur.

Page d’accueil du site Weezevent : service de billetterie en ligne pour les organisateurs d’événements.

Page d’accueil du site Weezevent : service de billetterie en ligne pour les organisateurs d’événements.

En matière de solutions plutôt orientées organisateur, se trouvent les plateformes de billetterie dématérialisées, telles que Weezevent, Billetweb ou encore Billeto. Elles permettent, moyennant une commission très raisonnable sur le prix des billets, aux organisateurs d’événements de créer, partager et gérer facilement la billetterie de leurs événements de manière professionnelle et sécurisée. De multiples fonctionnalités sont proposées permettant de répondre à tous les types d'événements avec la personnalisation de ses tarifs, formulaires, email, des outils de ventes sur place ou encore de contrôle d'accès. En plus de faciliter la tâche des organisateurs, certaines solutions arrangent efficacement le public des événements. C'est le cas des bracelets connectés dont les possibilités sont nombreuses et qui facilitent la vie des publics de tout concert : paiements, prise de contact sur les réseaux sociaux, etc.

Des solutions cashless pour le paiement aux activités insolites : les startups pour le jour J de l’événement.

Des sociétés telles que Payintech ou encore Weezevent proposent également des solutions simples de paiement cashless aussi avantageuses pour les clients que pour les organisateurs en ce qu’elles permettent aux usagers des transactions plus rapides, sécurisées et une augmentation du panier moyen aux organisateurs de festivals.

Une 'silent disco' en plein air

Une “silent disco” en plein air !

Quant aux autours de l’événement, pour un festival par exemple, des prestataires tels que Silent Audio Concept proposent un service de casques audio sans fil à destination des silent discos ou même de lives sous casque.

Programmation, paie des artistes et formalités administratives peuvent également être prises en charge par des startups spécialisées.

A commencer par Linkaband (coucou c’est nous !) qui permet facilement aux organisateurs d’événements de programmer des artistes en fonction de leurs envies en matière de style, de formation etc. Avec un répertoire de plus de 4000 musiciens, Linkaband est en mesure de répondre à presque toutes les demandes en matière de musique live. Spécialisés dans ce service pour les professionnels, nous assurons également la relation artiste, la logistique et les formalités administratives.

La société Movinmotion avec laquelle nous avons la chance de travailler, propose quant à elle un service de gestion de paie dématérialisé pour le secteur culturel.

4.73/5 - 87 votes

Photo by Gaurang Alat

Jeremy

Après une prépa en droit et en économie, Jeremy a rejoint la team Linkaband pour un passage éclair. Musicien et amateur de vieux livres poussiéreux, il aime faire des gaffes dans l’open space entre deux articles.

Vendredi 26 octobre 2018

Dernière modification : Vendredi 26 octobre 2018