Simulation Cachet Intermittent : Calculez vos cachets ! | Linkaband ©

Simulation Cachet Intermittent : Estimez votre cachet artiste !

Groupe de musique

Montant global :

Coût patronal

Montant brut :

Cachet brut

Montant net :

Avant impôt

Cachet Intermittent : Un simulateur pour les Musiciens made by Linkaband.

Mesdames et Messieurs les artistes, sortons le nez de nos partitions pour décortiquer ensemble et une bonne fois pour toutes ces aspects moins symphoniques de l’industrie musicale : vos revenus et vos droits !

Le musicien est généralement intermittent ou intermittente. Cela concerne aussi les ouvriers et techniciens du spectacle vivant et audiovisuel. Intermittent, c’est un régime spécifique mis en place pour lutter contre la précarité de l’emploi. Il garantit une juste rémunération des heures de travail ainsi que l’indemnisation du chômage.

Vous êtes des artistes du spectacle, vous bénéficiez du régime de l’intermittence, mais vous ne savez peut-être pas comment sont calculés vos frais professionnels pour que vous puissiez à la fois profiter de justes rémunérations et d’une protection sociale adéquate. Les revenus issus de vos nombres de jours travaillés ne sont pas à prendre à la légère, c’est pourquoi nous sommes ici pour vous éclairer au sujet du cachet musicien professionnel.

Linkaband a décidé d'être bien plus qu’une plateforme pour les artistes. Nous voulons être une grande famille où l’on partage autant d’annonces musiciens que d’informations essentielles sur la vie de ceux qui y postulent.

Ce simulateur a été construit avec les informations trouvées sur les sites du gouvernement et de l'URSAFF. Si vous souhaitez connaître les détails et comprendre les différentes modalitées telles que les taux de cotisations, ou encore les différents plafonds, vous y trouverez les données que vous cherchez.

Découvrez ce qu'il se cache derrière vos cachets payés !

C’est quoi un cachet artiste ?

Le cachet est un mode de rémunération utilisé dans une procédure d'embauche d'artistes avec des contrats à durée déterminée (CDD). Il correspond à un mode de rémunération forfaitaire, qui ne se calcule pas en fonction du nombre d'heures réellement travaillées. Car la vie d’artiste rend floue la charge de travail effectuée. Par exemple, pour illustrer cette idée, un chanteur ou une instrumentiste va recevoir un cachet à un montant au préalablement fixé, qui ne varie pas même si sa représentation dure 2 h ou 5 h.

À noter : l’indemnisation chômage journalière, propre aux demandeurs d’emploi, est possible dans ce cadrage qui donne droit à la convention d’assurance pour les chômeurs de l’emploi spectacle. Il s’applique aussi à un comédien et technicien du spectacle.

C’est quoi un montant brut ?

L’expression comptable “salaire brut” désigne la rémunération à laquelle a droit un salarié pour une quantité de travail accomplie. Cette forme de rémunération est calculée sans aucune prise en compte des retenues fiscales ou sociales. Ainsi, il est question d'une rémunération globale avant prélèvements.

C’est quoi un montant net ?

Le salaire net est une expression de comptabilité indiquant la rémunération à laquelle un salarié a droit pour le travail réalisé dans le cadre de sa fonction, après la retenue fiscale et/ou sociale opérée sur la base du salaire brut. C'est donc la rémunération réelle, celle touchée par le salarié.

C'est quoi un montant global ?

Le montant global correspond à la somme totale que l'employeur va payer. Il est ainsi composé du montant brut auquel s'ajoute le montant des charges patronales.

C’est quoi la cotisation patronale ?

La part patronale, c’est l’affaire du patronat. Elle se divise en plusieurs catégories : des cotisations de santé, de chômage, des allocations familiales et d'assurance vieillesse. Le montant des charges patronales varie entre 25 % et 42 % du salaire brut d’un salarié. Pour obtenir le salaire net d'impôt perçu par les salariés, on soustrait encore entre 23 % à 25 % sous forme de charges salariales.

Elle contribue au régime des intermittents du spectacle et leur donne accès à des allocations chômage pour éviter des conditions précaires et pour que le revenu qu’ils perçoivent reste stable.

C’est quoi une cotisation salariale ?

Les salariés intermittents sont dans l’obligation de verser des cotisations salariales à la sécurité sociale, mais aussi à des caisses de régime privé comme contributions sociales afin de bénéficier des prestations offertes dans le cadre d’une couverture sociale. Les cotisations salariales sont un montant directement prélevé par l’employeur à partir du salaire brut mensuel perçu par l’employé. Par la suite, il est reversé aux organismes comme l’URSSAF qui y sont principalement dédiés. Pour calculer le taux de cotisations sociales salariales globales depuis 2018, il faut noter qu’il va de 22 à plus de 30 % d’un salaire brut mensuel. Une différenciation qui a pour origine le statut du salarié (statut-cadre ou statut non-cadre).

Le montant moyen des charges salariales ou cotisations salariales, qui est retenu au salarié par l'entreprise, s'élève environ à hauteur de 22 % du salaire brut affiché sur le bulletin de paie. Par exemple, le montant brut pour le versement d’un salaire net de 1000 euros rémunérés est égal à 1230 euros.

C’est quoi le Statut Intermittent du spectacle ?

Pour bénéficier de l’assurance chômage et de son indemnisation en cas de fin de contrat de travail à durée déterminée ou durée indéterminée, et jusqu’au retour à l’emploi, il est possible d’obtenir le statut d’intermittent du spectacle. Un statut spécial qui s’adapte aux risques augmentés de devenir précaire quand on exerce des professions dans le secteur du spectacle.

Pour bénéficier d’une affiliation à ce régime d’assurance chômage et de ses indemnités, il faut suivre des règles d’indemnisations très précises :

  • Être inscrit à pôle emploi spectacle comme demandeur d’emploi.
  • Cumuler et avoir travaillé un total de 507 heures de travail. Des heures travaillées et payées sur 12 mois (réduit sur une période mensuelle, cela équivaut 42 heures, et au nombre de jours d’une année, un peu plus de 2 heures par jour jusqu'à la date anniversaire).
  • Être arrivé en fin de contrat de travail et avoir respecté les termes de son dernier contrat.
  • Pour plus d’info, consultez notre article sur : Comment devenir intermittent du spectacle ?

    Pour plus d’infos artiste !

    “Régime général”, “congés payés”, “retraite complémentaire”, “période de référence”, “auto-entrepreneur”, “conventions collectives”, “réforme de l’assurance”, “salarié du privé”, prime d'activité, portage salarial...blablabla !

    Eh oui ! Être musicien ce n’est pas forcément la vie de bohème loin de la bureaucratie ! Mais rassurez-vous Linkaband prend en charge la partie administrative d’une prestation. Et en bonus, on vous explique sur notre blog comment tout cela fonctionne !

    Rejoignez la plateforme Linkaband pour des plans concerts inédits sans paperasse !